.:: Marketing Concept ::.

Loading

  • Avr, ven, 2024

Créer une landing page, comment et pourquoi ?

Que vous soyez débutant ou plus confirmé, la landing page constitue l’un des piliers fondamentaux de toute stratégie de contenu sur le web et de marketing digital(opens in a new tab or window)… Pour faire simple, disons qu’une landing page est la page sur laquelle « atterrit » un visiteur ayant suivi un lien internet dans le cadre d’une campagne marketing ou de publicité.

C’est donc une page autonome, créée spécifiquement pour un objet où une mission comme récolter des inscriptions pour une newsletter, permettre le téléchargement d’un livre blanc, répondre à un jeu ou un sondage, etc. Dans cette optique l’offre de site internet gratuit et facile d’une page par (opens in a new tab or window) s’avère particulièrement judicieuse !

C’est quoi une landing page ?

Notez que la landing page se fait aussi appelée « page de renvoi », « page de capture », « page d’atterrissage », « page de renvoi » ou « page de destination »… Et qu’il s’agit, somme toute, d’un formulaire.

Qui dit formulaire, dit deux actions au choix du visiteur : répondre (le remplir) ou quitter (la page). Bien évidemment, c’est la seconde option qui nous intéresse, et ceci car une landing page sert à obtenir des données et engranger des contacts.

Quel est le but d’une landing page ?

Pour ce faire, il existe de multiples moyens pour récolter des informations et pour convaincre un prospect d’entreprendre une action :

  • S’abonner à une newsletter
  • Commander une documentation (ebook ou guide gratuit)
  • Télécharger une application
  • Acheter un produit
  • Demander un devis
  • S’inscrire à un webinaire (conférence en ligne)
  • Obtenir un code de réduction (opens in a new tab or window)
  • Tester gratuitement un logiciel
  • Être prévenu de la mise en ligne d’un site
  • Demander à être rappelé par un commercial

Comment fonctionne une landing page ?

Pour résumer, une landing page est une page qui invite le visiteur à réaliser une action en l’incitant à la réaliser. Il faut donc qu’elle soit réalisée de manière optimale dans le seul but de répondre à un besoin spécifique qui consiste en la conversion vers l’offre mise en avant dans la landing page.

Le visiteur d’une landing page y accède toujours grâce à un call-to-action venant de l’extérieur… Par exemple, il a pu être attiré par une campagne de promotion, connecté par un email, ou encore par le biais d’un lien sur un autre site web ou un blog. Donc, une landing page peut être utilisée sur toutes sortes de sites :

  • site vitrine
  • site e-commerce
  • blog
  • site d’information

Comment créer une landing page ?

Vous souhaitez créer votre Landing Page pour une de vos offres mais vous ne savez pas comment procéder… D’ailleurs, la landing page est souvent assimilée à une page d’accueil, ce qui peut être une façon de simplifier les choses mais pour autant, leurs objectifs respectifs sont différents, à commencer par le fait que la page d’accueil doit offrir plusieurs choix d’interaction.

Donc avant de vous lancer dans la création d’une landing page, il faut vous poser les bonnes questions, et par exemple, vous demander quel rôle vous souhaitez lui attribuer…

Quels sont les types de landing page ?

En effet, il existe un certain nombre de il existe de variations sur le sujet et en voici quelques différents exemples types :

  • Capture de leads incitant à une action (ex. téléchargement)
  • Offre de vente invitant à l’achat
  • Message de remerciement clôturant le parcours du lead (ou client)
  • Désabonnement à une newsletter
  • « Error 404 » prévenant q’un lien est « brisé » sur le site

Une landing page peut donc avoir de multiples (mais unique) rôle à jouer, il s’agit pour vous de le définir précisément dans le cadre de votre stratégie digitale et de CRM (opens in a new tab or window)… La landing page est une étape essentielle dans un processus de marketing (et de développement) et il convient donc de bien préciser l’emplacement que vous voulez lui affecter dans le cadre de votre « entonnoir de vente ».

Où se trouve une landing page ?

Il s’agit de répondre à la question (existentielle) de savoir où mettre la landing page… L’idée de cet exercice (incontournable !) est de s’assurer qu’elle remplisse une fonction cohérente dans le parcours du visiteur.
En gros, on distingue 3 phases dans ce parcours pour définir l’articulation de votre Landing Page au sein d’un tunnel de ventes :

  • Phase 1 : le visiteur suit un lien extérieur, il recherche des informations mais ne connaît pas l’offre
  • Phase 2 : le visiteur incité à interagir, il se convertit alors en prospect (lead)
  • Phase 3 : de prospect il est commuer en client par une autre action (achat ou autres)

L’objectif final (et global) et de pouvoir répondre à la question de savoir ce qui se passe avant et après que l’objectif de la page a été rempli.

Processus de conversion par landing page, exemple

Par processus de conversion de landing page, on entend le cheminement que doit faire un internaute, étape par étape, pour passer du point A au point B : d’un utilisateur web lambda à prospect puis client (content).

Le processus comprend 4 étapes disctinctes… La première consiste en la découverte de l’offre proprement dite et qui peut transiter par différents canaux afin de toucher les internautes, selon la cible recherchée.

La seconde étape est celle de l’appel à l’action (CTA), qu’il s’agisse d’un simple bouton cliquable ou d’un autre moyen et qui va amener l’internaute sur la landing page, en tant que visiteur.

L’étape suivante est donc notre fameuse landing page (qui n’existe que par les étapes précédentes). Cette page web (Onepage) contient les informations nécessaires pour « vendre » l’offre et un formulaire permettant de collecter des informations de contact (qui peut apparaître via un CTA ou directement sur la page).

Vient enfin la dernière étape (et non la moindre !) qui est celle du remerciement qui conclut le processus en fournissant des informations complémentaires, une confirmation de l’action et/ou en invitant à rejoindre nos réseaux sociaux ou à parrainer d’autres personnes de son entourage…

Pour compléter le parcours, on peut éventuellement ajouter une étape d’upselling (montée en gamme) sous la forme d’une autre landing page vers laquelle sont redirigés les prospects après la première action réalisée.

Cette dernière a pour but de proposer soit un autre produit payant ou un upgrade de service comme un compte premium…

Landing page, les étapes de création

Dans la mesure où votre landing page doit vous servir à convertir les visiteurs en prospects… il faut qu’elle soit attractive, intuitive et efficace ! Le but ultime est de convertir chaque visite en quelques secondes : c’est la base de votre stratégie de génération de leads (prospects).

Quel contenu pour une landing page ?

Le rôle premier de la landing page se concentre sur la conversion du visiteur en prospect, puis en client… Le contenu de la landing page se doit également de répondre au défi que le visiteur peut s’y rendre pour de multiples raisons différentes (et par des canaux divers). On doit donc y trouver (aussi) du contenu informatif sur la société, ses activités, etc.

Pour remplir (avec succès) sa mission une landing page est entièrement conçue pour réaliser un objectif unique au moyen de choix réduit afin de consacrer l’attention du visiteur à un but précis. Dans cette optique, la présentation de l’offre doit être aussi séduisante que percutante !

De même, la présence d’un dispositif call-to-action (CTA) incite le visiteur à effectuer une tâche précise. le CTA se présente sous la forme d’un bouton affichant un intitulé comme « En savoir plus », « S’inscrire à la newsletter », « Acheter maintenant »… c’est selon et sur sur lequel il faut cliquer.

Comment réaliser une landing page efficace ?

Pour être efficace et remplir pleinement son rôle, une landing page doit être se construire avec des éléments clairs et simples. Pour une lisibilité (et un impact visuel) optimal, il convient de rendre les contenus essentiels parfaitement visibles dès l’arrivée sur la page (et au-dessus de la ligne de flottaison).

Afin que le visiteur puisse appréhender le principal message de la landing page du premier coup d’œil, et sachant que le temps d’attention moyen d’un internaute est de 8 secondes, il faut y intégrer les éléments suivants :

  • Titre clair, concis (et accrocheur !)
  • Visuels percutants (images ou vidéos)
  • Synthèse de l’offre (séduisante et rapide à lire)
  • Formulaire simple (pour une interaction immédiate)
  • CTA bien visible (bouton, lien)

Dans le cas d’une mise en avant d’un service, par exemple, on peut appuyer l’argumentation sur des preuves et y ajouter des avis et témoignages clients (positifs forcément !).

Pensez à optimiser la landing page pour une lecture sur un smartphone… Il faut savoir que le trafic mobile aujourd’hui à plus de 50% du trafic Internet mondial. Réalisée en mode responsive, une landing page a la garantie d’un meilleur taux de conversion (rapidité de chargement, fluidité de lecture, etc.).

Conclusion

Pour convertir un parfait inconnu (ou presque) en contact qualifié, et ce, par milliers… il faut savoir mettre les formes. Et oui, la mono orientation attribuée à une landing page (augmenter le taux de conversion) exige de se concentrer sur son apparence (design) mais aussi sur son efficience (ergonomie) !

Vous les cartes en main, à vous de jouer !

  • Avr, ven, 2024

Comment définir sa stratégie sur Instagram ?

Acheté en 2012 par Facebook, le réseau social a gagné en popularité ces dernières années. Son côté ludique, vecteur d’émotions et de rêves en est certainement la cause. Avec son milliard d’utilisateurs actifs chaque mois en 2019 (dont 17 millions de Français), Instagram est une aubaine pour les entreprises qui veulent communiquer avec le grand public. Le réseau social est-il cependant adapté à tous les business ? Comment faire pour s’y démarquer et y bâtir sa communauté ?

Comment inclure Instagram dans sa stratégie webmarketing ?

Faut-il absolument être présent sur Instagram ? Pas vraiment ! Avant de vous lancer il est essentiel de vous poser les bonnes questions.

Définir les objectifs

Vouloir communiquer sur Instagram, parce que c’est tendance, est une mauvaise raison de l’inclure à votre stratégie. Pour bénéficier d’un réel retour sur investissement, votre communication sur le réseau social doit répondre aux objectifs que vous avez définis pour votre stratégie digitale.

Étant très communautaire, Instagram est un bon outil pour la fidélisation de la clientèle ou pour construire ou changer son image de marque. Il est aussi possible d’y convertir vos prospects, mais ce n’est pas l’objectif premier. Pour mesurer votre évolution, fixer également des indicateurs de performance (KPI), par exemple, le taux d’engagement, le nombre de nouveaux comptes touchés par mois ou le cas échéant le taux de conversion.

Analyser sa cible et ce qui l’intéresse

Instagram n’est pas un réseau professionnel, mais bien un outil de divertissement. Si vous pratiquez une communication B2B, le réseau social ne rentrera pas dans vos objectifs, car vous y toucherez rarement les bonnes personnes. Il vaut mieux alors vous tourner vers LinkedIn.

En revanche, si votre public cible est B2C, Instagram pourra venir compléter votre stratégie de contenu. Attention cependant, contrairement à Facebook, l’application est utilisée par une certaine catégorie de personnes. Il est donc essentiel d’analyser votre cible et ses attentes avant de vous lancer.

Selon une étude Digimind, en 2019, 71% des instagrammers ont moins de 35 ans. La cible est donc plutôt jeune. On retrouve, en revanche, une répartition équitable des utilisateurs entre hommes (49%) et femmes (51%).

Définir une ligne éditoriale

Pour vous démarquer, mais aussi pour la cohérence de votre communication digitale, il est important de définir une stratégie éditoriale. Il faudra déterminer à l’avance le ton de vos publications, les thèmes à mettre en avant, le type d’image à partager, et pour quelles cibles si vous en avez plusieurs.

Le moment et la fréquence de publication font aussi partie de cette stratégie. La mise en place d’un calendrier éditorial est indispensable.

Les stratégies éditoriales des industries créatives et culturelles

Il faudra bien évidemment penser votre ligne éditoriale en fonction de votre secteur d’activité. Si la plupart des business B2C sont susceptibles de mettre en place une stratégie sur Instagram, certaines industries s’y prêtent plus que d’autres.

Par exemple, les secteurs artistiques et visuels comme la mode, le design, le voyage, le graphisme, les arts du spectacle, etc. sont les plus présents et les plus suivis sur Instagram. Ces comptes sont particulièrement appréciés pour leur capacité à inspirer, transmettre des émotions et faire rêver. Le choix des photos est ainsi primordial. Ici on mise plus sur le visuel que sur le texte.

Les stratégies éditoriales des autres secteurs

D’autres entreprises du secteur de la banque (Crédit Agricole), de l’agro-alimentaire (Coca-Cola) ou de l’Hi-tech (Apple) y sont aussi présents. Néanmoins pour ces enseignes, il est surtout question de développer une stratégie de brand content, et en particulier de lisser une image parfois controversée.

Par exemple, la marque Coca-Cola France, à qui on reproche souvent un manque d’intérêt pour les questions environnementales ou de santé a su s’imposer sur Instagram comme générateur de moment de partage et de complicité. Ici la légende devient un élément aussi important que la photo.

Le Crédit Agricole a lui mis en place une stratégie autour du storytelling, en partageant des moments de vie (mariage, permis de conduire,…) et les passions de leurs clients, dans lesquels l’entreprise les a accompagnés. Elle se présente alors comme partenaire de ces clients. Le texte devient alors le principal axe de communication.

Créer des publications impactantes

L’étape de la création de contenu sur Instagram est à travailler tout aussi méticuleusement que la précédente. Il faudra adapter votre stratégie aux tendances et à l’actualité, tout en apposant votre propre marque.

Le visuel

Dans un premier temps, pour vous donner une idée de ce qu’il se fait sur Instagram dans votre secteur d’activité, n’hésitez pas à suivre les hashtags populaires et les influenceurs de votre secteur, à observer ce que font vos concurrents, mais aussi à rebondir sur l’actualité récente.

L’idée n’est pas de copier, mais de s’inspirer des tendances et d’en tirer parti dans votre stratégie de communication. En revanche, il faudra créer vos propres publications en mettant à contribution votre propre créativité.

Il ne faut pas oublier qu’Instagram est un média social très visuel, vous ne capterez l’attention de votre public cible qu’avec des photos ou des vidéos marquantes et originales. N’hésitez pas à utiliser toutes les possibilités qu’offre l’application, comme les filtres. Ces derniers peuvent vous aider à ajuster “l’ambiance” de vos publications.

Le texte et les hashtags

Le texte doit évidemment être pensé avec le visuel : le visuel et le texte doivent communiquer ensemble le message. La légende va vous permettre d’installer le contexte de la photographie ou de lui faire écho. Les hashtags sont indispensables au développement de votre visibilité sur le réseau social. Ils permettent d’indexer les publications par thématiques. Les utilisateurs ont par ailleurs la possibilité de suivre certains hashtags en fonction de leurs intérêts. L’idéal est d’alterner les mots-clés populaires, avec des mots-clés de niche ou carrément inventés.

Attention à ne pas les choisir au hasard ! Vous pouvez utiliser des hashtags qui concernent directement votre secteur, d’autres qui précisent votre localisation ou encore qui décrivent votre image. Des outils comme findtagz.com, vous aideront à dénicher les hashtags les plus pertinents.

Inclure les stories à votre stratégie Instagram

Les stories Instagram sont une autre forme de publication sur le réseau social. Conçu pour être plus spontanées, elles permettent de mettre en lumière des moments clés dans votre communication :

  • des promotions ou des offres spéciales sur vos produits ou services ;
  • informer sur les préparations et les coulisses d’un événement ;
  • organiser des sondages ou des concours ;
  • mettre en avant vos boutiques physiques et votre personnel ;
  • etc.

Il est possible de les agrémenter de stickers, de GIF et de musique ! C’est donc l’occasion encore une fois d’être créatif afin de vous démarquer.

Interagir avec votre communauté

Enfin, pour créer votre communauté Instagram, n’hésitez pas suivre des influenceurs, mais aussi des inconnus qui semblent s’intéresser à votre secteur d’activité, ou qui suivent vos concurrents. Ils recevront une notification et iront sûrement voir ce que vous avez à proposer sur votre compte. Certains seront peut-être suffisamment intéressés pour s’abonner. L’idéal est donc d’avoir déjà posté quelques contenus pertinents et attrayants.

N’oubliez pas que comme sur tous les réseaux sociaux, l’interactivité est importante. Il ne suffit pas de partager du contenu. Il faut aussi participer : commenter et aimer les publications de vos abonnés, la seule condition est de le faire avec sincérité et authenticité. Prenez le temps de réellement lire les publications. Cela vous permettra de fidéliser votre communauté et de donner envie à vos abonnés de continuer à vous suivre.

Vous souhaitez entamer l’aventure Instagram pour votre marque ? Nous serons ravis de vous accompagner dans le déploiement de cette stratégie 🙂

  • Avr, ven, 2024

Comment utiliser TikTok pour son entreprise ?

Les spécialistes du marketing ne peuvent plus ignorer l’immense succès de TikTok.

Depuis 2020, cette plateforme devient la destination de contenu la plus recherchée par les influenceurs, les politiciens et les célébrités. La plupart des prospects se trouvent alors sur TikTok et y sont actifs.

Une fois que vous l’avez maîtrisé et que vous vous êtes familiarisé avec ses fonctionnalités vidéo, vous pouvez utiliser cette application très populaire à votre avantage.

En étant sur TikTok, votre entreprise se rapproche de plus en plus de son public et attire l’intérêt d’un grand nombre d’utilisateurs. En ce qui concerne la publicité payante, elle offre certaines options, mais si vous ne mettez pas en œuvre un défi de hashtag, vous manquerez l’un des meilleurs moyens pour renforcer la notoriété de votre marque et générer des vues Tiktok.

Comment pouvez-vous donc utiliser TikTok en faveur de votre entreprise ? La rédaction vous montre comment faire de TikTok un outil ultime pour élargir la portée de votre entreprise et part la même occasion d’augmenter vos followers Tiktok.

C’est quoi TikTok ?

TikTok est une application de partage vidéo courte qui vient de Chine.

Elle permet aux utilisateurs de créer et de partager des vidéos d’une durée moyenne de 15 secondes. Sur ces courtes vidéos Tiktok, les utilisateurs :

  • révèlent leurs talents de danseurs,
  • s’amusent à faire du play-back sur leurs chansons préférées,
  • relèvent des défis ou des challenges,
  • et réalisent des sketchs humoristiques.

L’application met à la disposition de ces utilisateurs des filtres et des effets d’accélération ou de ralentis pour qu’ils puissent créer des vidéos qui leur ressemblent. Elle leur permet de réaliser des petits clips dans lesquelles ils partagent leur imagination et leur créativité.

Si auparavant le succès de TikTok s’est limité à l’Asie, c’est au mois d’août 2020 qu’il est devenu très populaire en Europe. TikTok doit cet immense succès au rachat de Musica.ly qui est une appli de play-back concurrent populaire en Europe. Et le TikTok d’aujourd’hui n’est autre que la fusion de ces deux applications.

Pourquoi une entreprise doit être présente sur Tik Tok ?

Cette application compte un nombre impressionnant d’utilisateurs

L’âge moyen des utilisateurs de TikTok est entre 18 et 34 ans. Cela n’est pas surprenant pour tout le monde. Tout comme de nombreuses plates-formes de médias sociaux, ce sont les jeunes qui ont commencé à utiliser cette plateforme et l’ont tenue dans leur cœur dans les premiers jours (lorsque TikTok était encore Musical.ly). Bien que les utilisateurs soient encore beaucoup plus jeunes, le nombre d’adultes affluant vers la plateforme ne peut être ignoré. Que vous soyez influenceur ou une entreprise, il devient possible d’avoir une rémunération Tiktok.

Aujourd’hui, TikTok compte plus de 1,5 milliard d’utilisateurs parmi lesquels vous trouverez des dentistes, des enseignants, des policiers, des parents et même des grands-parents sur la plate-forme. Ce qui signifie qu’en étant présente sur cette plateforme, votre entreprise pourra atteindre un large public avec une incroyable diversité des profils. Il est donc essentiel de mettre en place une bonne stratégie pour convertir ces utilisateurs en followers Tik Tok.

L’attention des gens est plus facile à capturer sur TikTok

TikTok est connu pour sa caractéristique la plus précieuse d’attirer l’attention avec sa présentation de contenu. Le contenu est affiché en format plein écran, ce qui signifie qu’il n’y a pas d’autres distractions et aucune impression « partielle ». Ceci est très différent de certaines plates-formes où une impression peut être comptabilisée lorsqu’une partie seulement du message a été affichée.

Avec TikTok, vous pouvez attirer toute l’attention de l’utilisateur en moins d’une seconde. Il est donc plus facile d’obtenir des followers Tik Tok que sur d’autres réseaux sociaux. Tout ce que vous avez à faire est de trouver comment les garder à l’affût. Cela n’est peut-être pas trop difficile, car les dernières recherches montrent que les utilisateurs passent en moyenne 52 minutes sur TikTok chaque jour.

Cela signifie que, même si chaque vidéo Tiktok durait une minute complète (ce que la plupart ne sont pas), le public regarde au moins 52 vidéos par jour sur TikTok. On vous laisse imaginer le potentiel de vues Tiktok que cela représente…

Les utilisateurs de TikTok sont actifs

Les utilisateurs de TikTok s’engagent déjà dans une expérience immersive bien avant d’ouvrir l’application. Les courtes vidéos Tiktok ont toutes les qualités pour capturer toute l’attention des téléspectateurs. Non seulement ils doivent regarder l’écran, mais ils doivent également écouter le son, car l’audio est très important dans le contenu. En mettant en place une bonne stratégie, vous aurez toutes vos chances pour percer sur Tiktok. Cela vous permettra d’obtenir une rémunération sur Tiktok

Comment faire un Tiktok ?

Utilisez les défis de hashtag en votre faveur

TikTok possède une énorme communauté de créateurs de contenu. Lorsque les utilisateurs décident de participer à un défi, ils créent leur propre contenu original et encouragent les autres à faire de même. Certains défis deviennent de vrai tendance Tiktok. Si vous êtes propriétaire d’une petite entreprise et que vous rêvez du développement continu de votre marque, c’est maintenant votre opportunité. En plus de la possibilité de créer une participation approfondie, il existe d’autres avantages comme :

  • le renforcement de votre présence sur les réseaux sociaux, notamment auprès des jeunes générations. Ce qui vous permet de générer plus de trafic et d’obtenir plus de followers Tik Tok en touchant un nouveau public ;
  • la possibilité d’organiser de grandes quantités de contenu généré par les utilisateurs ;
  • l’opportunité de collaborer et développer votre profil marketing d’influence avec des influenceurs. Vous augmenterez la notoriété de votre marque, car des influenceurs bien connus de la communauté encourageront les utilisateurs à participer à vos défis thématiques.

Comment gagner des abonnés Tiktok  avec des options d’annonces payantes

TikTok fournit des publicités payantes aux marques pour améliorer l’image de marque. Après avoir payé pour parrainer votre défi de hashtag, vos messages apparaîtront sur la page « Découverte ». Les utilisateurs n’ont qu’à cliquer sur votre annonce pour relever le défi.  Vous pouvez également choisir la fonctionnalité de commerce électronique Hashtag Challenge Plus, qui peut guider les utilisateurs vers vos achats sur votre site Web. En plus de générer des leads, cette option vous permet d’obtenir des abonnés Tiktok.

TikTok ads

Cette application offre une variété de différents formats d’annonces créatives à explorer pour les marques et les entreprises. Pour l’heure, il existe plusieurs types de TikTok Ads et ce sont :

  • Annonces In-Feed ;
  • Prise de contrôle de la marque ;
  • TopView ;
  • Défi Hashtag de marque ;
  • Effets de marque.

Chaque type d’offre TikTok Ads a sa propre fonctionnalité et façon de mettre en avant votre entreprise. Ils se diffèrent au niveau :

  • du ciblage,
  • de la création d’annonces,
  • des rapports d’analyse
  • et des outils de gestion des annonces.

Ce qui fait de TikTok une plateforme puissante, mais facile à utiliser pour aider les entreprises et les marques à faire de la publicité auprès de millions d’utilisateurs à travers le monde.

Bien que les publicités TikTok ne soient pas encore aussi populaires que les publicités Facebook ou Instagram, elles constituent une opportunité incroyable pour les marques qui cherchent à élargir leur portée. Grâce à cette fonctionnalité, vous pourrez obtenir plus de vues Tik Tok. Même si vous êtes encore une petite entreprise avec un budget limité, TikTok Ads fournit plusieurs outils uniques pour aider les marques et les entreprises à exceller.

  • Avr, ven, 2024

La rédaction web : comment améliorer son référencement naturel ?

La rédaction web est la pierre angulaire du référencement naturel et accessoirement l’acte 1 de la série « Comment améliorer son référencement naturel ? »

Chaque propriétaire ou éditeur de site internet est confronté un jour ou l’autre à la rédaction web.

Les questions récurrentes sont les suivantes :

  • Quoi écrire ?
  • Comment l’écrire ?
  • Comment hiérarchiser mon contenu ?

En y ajoutant comme contrainte supplémentaire la prise en compte du référencement naturel, l’écriture pour le web est un véritable exercice de style.

Le référencement naturel, petits rappels

Il (Le SEO ou encore référencement organique) regroupe un ensemble de bonnes pratiques dont la rédaction web, permettant d’améliorer le positionnement de son site internet sur les moteurs de recherche, avec pour objectif principal de générer du trafic ciblé au ROI élevé (Return OInvestment).

Le référencement naturel, contrairement au référencement payant (Google Adwords) s’inscrit dans la durée, les retours seront visibles au bout de quelques semaines à plusieurs mois.

Une stratégie de référencement naturel doit s’intégrer dans une démarche de projet itérative et incrémentale, le suivi régulier d’indicateurs (Google Analytics) et la réactivité sont indispensables pour l’atteinte des objectifs fixés par votre stratégie.

Le référencement naturel permet également de :

  • travailler la notoriété de votre marque ou produit,
  • et de pérenniser votre présence sur Internet avec un trafic qualifié pour un coût moindre au référencement payant.

La rédaction web optimisée pour le référencement naturel

Préambule : Les moteurs de recherche cherchent avant tout à fournir un service de qualité pour conserver et accroître leur part de marché. Un service de qualité consiste pour un moteur de recherche à donner les résultats les plus pertinents en fonction des requêtes tapées par les utilisateurs.

Il est donc primordial de rédiger un contenu texte consistant et original.

Un contenu original peut être « inspiré » d’un contenu déjà existant sur le web (attention au contenu dupliqué), tout en lui apportant des précisions sur certains points ou une organisation différente.

La rédaction web est par essence différente du récit papier, les contenus sont plus courts et ne permettent pas d’aller au fond du sujet dans la plupart des cas.

À ce titre, la rédaction web est un exercice particulier avec ses propres règles d’écriture :

  • les premières lignes de l’article doivent donner une partie des réponses pour inciter le lecteur à poursuivre,
  • le mot clé principal ou expression (rédaction web pour cet article) doit être présent au début de l’article,
  • le contenu texte doit être bien structuré (titres et paragraphes),
  • un article (ou page web) doit contenir au minimum 300 mots (563 mots hors métas pour cet article),
  • le nombre d’occurrences (densité) du mot clé doit être mesurée (attention au bourrage de mots clés),
  • la lecture doit être facile, fluide et aérée,
  • un article ou une page = une thématique,
  • aller de l’idée générale vers les points particuliers et non l’inverse,
  • apporter des réponses simples et claires au lecteur.

En complément à ces règles de base, la règle des 5W + 2H

Cette règle permet de répondre à la fois aux problématiques du lectorat et du référencement naturel.

Les 5W correspondent à 5 questions essentielles Who ? What ? When ? Why ? Where ?

Ce qui nous donne le qui, quoi, quand, pourquoi, où.

L’idée de cette règle est de répondre à ces 5 questions dans les deux premières lignes de votre article. On peut y ajouter les 2H, How Much et How pour Combien ? et Comment ?

Pour conclure, la rédaction web est un métier à part entière, un bon article se doit d’être à la fois efficace et attrayant pour les lecteurs tout en permettant un bon positionnement sur Google.

  • Avr, ven, 2024

Comment bâtir le cahier des charges de votre site internet ?

BLOG CRÉATION ET REFONTE DE SITE INTERNET

Vous avez un projet de création de site internet ? Si vous ne savez pas comment le formaliser, ce billet de blog sur le cahier des charges est pour vous !

La rédaction d’un cahier des charges est une étape incontournable dans la création ou la refonte d’un site internet sur mesure.

Qu’est-ce qu’un cahier des charges de site internet ?

Un cahier des charges de site internet est un document référentiel formalisant à la fois les objectifs à atteindre tout en intégrant les contraintes techniques, esthétiques et fonctionnelles de votre projet.

De l’arborescence au webdesign en passant par le référencement, un cahier des charges vous permettra de vous poser les bonnes questions et surtout d’y apporter les premières réponses, seuls ou avec l’aide d’une agence web.

Ne négligez surtout pas cette étape de formalisation, elle vous évitera de sérieuses déconvenues.

Un cahier des charges bien bâti vous permettra également de mettre des agences web en concurrence sur un contenu identique. C’est nettement plus efficace que d’arriver avec une vague idée pour finalement se retrouver avec des tas de devis que vous aurez le plus grand mal à comparer.

Que doit-on trouver dans un cahier des charges ?

En fonction de la complexité de votre projet, le cahier des charges à produire sera plus ou moins détaillé.

Les informations suivantes sont indispensables pour tous les types de sites internet :

  • Qui êtes-vous ? Vos coordonnées complètes, vos activités, vos produits, vos services…
  • Est-ce une création ou une refonte de site internet ?
  • Le ou les objectifs de votre présence sur Internet, à quoi va servir votre site internet ?
  • Le type de site internet (e-commerce, site vitrine, site institutionnel, CV, etc…)
  • Le public ou les publics ciblés,
  • Votre identité visuelle si elle existe, des lignes directrices en termes de design,
  • Les contenus texte, photo, et vidéo que vous voulez mettre en ligne.

Pour les projets très simples à réaliser (site de présentation ou site plaquette), ces quelques informations sont suffisantes à condition qu’elles soient précises et détaillées.

Pour tous les autres projets, le cahier des charges devra être plus précis, vous trouverez ci-dessous un exemple de cahier des charges pouvant servir de base pour la majorité des sites internet vitrine.

Exemple de cahier des charges pour la création d’un site internet vitrine :

1. PRÉSENTATION DE VOTRE ENTREPRISE

1.1. Activités

2. PRÉSENTATION DE VOTRE PROJET DE REFONTE

2.1. Objectifs de la création de votre site Internet

2.2. Caractéristiques et étendue des services ou produits présentés

a) Vos Produits :

b) Vos Services :

2.3. Votre cible client

2.4. RÔLE DE CHACUN DANS LA CRÉATION DE VOTRE SITE INTERNET

2.5. Votre rôle

2.6. Rôle de l’agence web

2.7. CONTENU & CARACTÉRISTIQUES DE VOTRE SITE INTERNET

2.8. Contenu et rendu de votre site internet

a) Images, photos, vidéos & identité visuelle

b) Contenu texte

c) Couleurs, ambiances, design

2.9. Estimation du volume du contenu

2.10. Maquettes des pages de votre site internet

2.11. Contenu, arborescence et navigation de votre site Internet

2.12. Hébergement, nom de domaine & adresse mail

a) Nom de domaine :

b) Adresse mail :

2.13. Référencement pour les moteurs de recherche

2.14. Principales caractéristiques techniques

2.15. Mise à jour de votre site internet

2.16. Statistiques de connexion

3. OPTIONS DE DÉVELOPPEMENT

4. LIVRABLE DE LA REFONTE VOTRE SITE INTERNET

5. ENGAGEMENTS

1. PRÉSENTATION DE VOTRE ENTREPRISE

1.1. Activités

Présentez vos activités, vos services, vos spécificités, n’hésitez pas à rentrer dans les détails, l’objectif étant de donner le maximum d’informations à l’agence web en charge de chiffrer votre projet.

2. PRÉSENTATION DE VOTRE PROJET DE CRÉATION

2.1. Objectifs de la création de votre site internet

  • Précisez quels sont les objectifs de votre site internet en étant le plus précis possible,
  • gagner en visibilité et en notoriété,
  • conquérir des parts de marché,
  • être simplement présent pour appuyer votre force commerciale,
  • vendre des produits ou des services en ligne,
  • informer vos clients, partenaires, fournisseurs…

2.2. Caractéristiques et étendue des services ou produits présentés

Donnez les caractéristiques de chacun de vos produits ou services, ceux à mettre en avant… Plus les produits sont décrits, plus il sera facile par la suite de produire le contenu textuel du site internet.

a) Produits :

Listez et détaillez vos produits et précisez comment vous souhaitez les mettre en valeur.
<h4b) Services :

Listez et détaillez vos services en précisant comment vous souhaitez les présenter.

2.3. Votre cible client

Précisez à qui s’adresse vos produits et services, certaines méthodes comme celle des persona permettent de créer des profils clients types et de mieux définir sa cible client.

2.4. RÔLE DE CHACUN DANS LA CRÉATION DE VOTRE SITE INTERNET

Il est toujours indispensable de définir le qui fait quoi dans tout projet, la réussite de la création d’un site internet passe aussi par une définition des rôles de chacun. Estimez le temps que vous pouvez accorder à la création du site et à son animation.

2.5. Votre rôle (exemple)

  • Valider les maquettes (graphisme, ergonomie, couleur, contenu),
  • transmettre les codes d’accès FTP, les codes d’accès à la base de données…
  • valider le cahier des charges,
  • veiller au respect des délais pour la transmission du contenu (texte, images, photos, vidéo …).

2.6. Rôle de votre agence web (exemple)

  • Assister et conseiller la société pendant la phase de création du cahier des charges,
  • proposer des mots clés pertinents à mettre en avant dans le contenu,
  • concevoir et réaliser la refonte du site Internet conformément au cahier des charges,
  • respecter les délais définis dans un échéancier validé conjointement,
  • former un ou plusieurs collaborateurs de votre entreprise sur la console d’administration permettant de mettre à jour et d’ajouter le contenu texte et image du site internet.

2.7. CONTENU & CARACTÉRISTIQUES DE VOTRE SITE INTERNET

2.8. Contenu et rendu visuel de votre site Internet

Décrivez en quelques lignes le contenu fourni en terme de quantité, de formats…

a) Images, photos, vidéos, PDF…

b) Contenu texte, typo…

c) Couleurs, ambiances, design, identité visuelle.

2.9. Estimation du volume du contenu

L’estimation du volume du contenu permet de donner une idée du nombre de page à créer et de l’arborescence à construire.

2.10. Maquettes des pages de votre site internet

Décrivez ou dessinez à main levée les différentes maquettes de votre site, en commençant par la page d’accueil si vous avez déjà une idée précise du Webdesign de votre site internet.

Maquettes complémentaires pour la présentation de :

  • Vos produits et services,
  • votre actualité,
  • votre entreprise,
  • un formulaire de contact personnalisé…

Les maquettes réalisées sur Photoshop (ou Figma ou Adobe XD) permettent aussi en parti de valider l’arborescence et la navigation dans votre site internet par la présence des menus.

2.11. Contenu, arborescence et navigation de votre site Internet

Vous pouvez dessiner l’arborescence (sitemap) de votre site internet, vous pouvez utiliser des logiciels de mind mapping pour vous aider ou tout simplement nous contacter.

2.12. Hébergement, nom de domaine & adresse mail

Vous pouvez gérer ou sous-traiter l’hébergement de votre site internet, dans le deux cas, l’hébergement doit être adapté au site et ses caractéristiques doivent être connues.

a) Nom de domaine :

Précisez ici votre nom de domaine, et si vous n’en avez pas, n’hésitez pas à lire cet article sur les noms de domaine.

b) Adresse mail :

Listez simplement vos adresses mails.

2.13. Référencement pour les moteurs de recherche

Le choix des mots clés est important pour le référencement naturel de vote site internet.

Dans votre recherche de mots clés, votre intuition sera toujours la première phase d’exploration avant d’utiliser d’autres techniques.

L’ approche intuitive consiste à se placer dans la tête d’un internaute lambda tapant sa requête dans un moteur pour trouver vos produits et services, listez tous les termes s’approchant de près ou faisant référence à votre activité ou produit (synonymes, variantes, repères géographiques, temporalité, concurrents, constructeurs…).

Le choix de vos mots clés doit également prendre en compte leur fréquence d’utilisation ainsi que la concurrence sur ces mêmes mots clés.

2.14. Principales caractéristiques techniques de votre site internet

Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive de caractéristiques pour un site internet :

  • Utilisation du gestionnaire d’un gestionnaire de contenu (CMS) de type WordPress ou Typo 3 par exemple,
  • design auto-adaptatif ou encore responsive, (le site s’adapte à toutes les résolutions d’écran),
  • utilisation des micro-données pour les coordonnées de la société et des informations sur les produits,
  • couplage du site avec un profil Google.
  • développement et personnalisation de la console d’administration du gestionnaire de contenu permettant la modification et l’ajout de contenu très simplement,
  • création possible d’un nombre illimité de pages,
  • optimisation du SEO,
  • liaison aux réseaux sociaux Google+, Facebook, Viadeo…
  • installation d’un module pour l’envoi de Newsletter…

2.15. Mise à jour de votre site internet

Précisez si vous souhaitez ou non mettre à jour et alimenter vous-même votre site internet.

2.16. Statistiques de connexion

Demandez à avoir l’accès aux statistiques de fréquentation de votre site Internet avec Google Analytics ou tout autre outil statistique.

Pour avoir accès à Analytics, vous devrez vous créer une adresse mail en @gmail.com.

Vous aurez alors accès aux statistiques suivantes :

  • le nombre de visiteurs uniques,
  • le nombre total de sessions,
  • les mots clés tapés par les internautes sur Google pour atteindre votre site,
  • les moteurs, annuaires et sites référents,
  • les pages les plus, et les moins visitées,
  • la provenance géographique des visiteurs,
  • les jours et tranches horaires des visites,
  • les navigateurs utilisés par les visiteurs,
  • les terminaux utilisés (ordinateur de bureau, tablette, smartphone),
  • les taux de conversion d’objectifs prédéfinis…

3. OPTIONS POSSIBLES

Listez ici les fonctionnalités particulières comme un développement bilingue de votre site ou un module de paiement par exemple.

4. LIVRABLES DE VOTRE SITE INTERNET

Les pièces à fournir par l’agence web pendant et après la réalisation du site seront les suivantes :

  • L’arborescence du site (l’arborescence peut être définie par les maquettes Photoshop)
  • Le planning de réalisation avec un engagement sur des échéances dont la date de mise en ligne du site internet,
  • Les fichiers informatiques (pages HTML, graphismes, base de données, programmes…),
  • Un cahier des charges décrivant le site, son fonctionnement et son hébergement,
  • Les versions du code HTML et CSS utilisées,
  • La liste des navigateurs compatibles,
  • Les copies d’écrans des déclarations annuaires (les déclarations dans les annuaires seront à définir en fonction de votre activité),
  • L’identifiant et le mot de passe pour accéder à votre console d’administration.

5. ENGAGEMENTS

Votre société et l’agence web s’engagent au respect mutuel du contenu de ce cahier des charges, avec la date et la signature de chacun, il devient alors un document contractuel.

Le cahier de charges fonctionnel peut inclure d’autres composantes liées à la création de votre site internet comme

  • la rédaction web par exemple,
  • la création ou la modification d’une identité visuelle,
  • la rédaction des mentions légales,
  • ou encore la promotion du site internet…

À chaque projet de site sur-mesure, un cahier des charges sur mesure !

Pour conclure sur le cahier des charges

Un cahier des charges correctement rédigé est l’une des clés de la réussite de votre projet web.

N’hésitez pas à passer le temps nécessaire pour le bâtir (On vous en parle ici d’ailleurs). Vous pouvez également vous faire accompagner par une agence web pour sa rédaction.

  • Avr, ven, 2024

Qu’est-ce qu’une refonte de site web et comment la réussir ?

Mais qu’est-ce qu’une refonte de site web et comment la réussir ? Vous trouverez dans cet article les réponses à toutes vos questions et tous les conseils pour réussir la refonte de votre site internet.

Qu’est-ce qu’une refonte de site web ?

Une refonte de site web consiste à modifier son apparence en profondeur avec un nouveau Webdesign.

Une refonte de site web est une intervention de fond sur l’aspect visuel d’un site internet et dans de nombreux cas sur sa structure également.

En fonction de votre projet de refonte, de vos objectifs et de « l’état » de votre site internet, l’intervention de refonte sera plus ou moins lourde. C’est l’analyse de votre projet qui déterminera l’étendue de la refonte de votre site web.

Dans la pratique, on distingue deux principales typologies de refonte :

  1. la refonte visuelle. Elle se caractérise par la modification du Webdesign, quelques modifications au niveau du contenu, de l’arborescence et éventuellement l’ajout de fonctionnalités.
  2. la refonte visuelle et structurelle. C’est à la fois un relookage du design du site et de sa structure, souvent accompagnée de profonds changements au niveau de l’arborescence. Une refonte structurelle implique dans certains cas un changement de CMS (système de gestion de contenu).

Refonte visuelle et structurelle du site web Travail-Emploi.com

👉 Refaire un site web nécessite des compétences en ergonomie, Webdesign, développement, intégration et référencement.

Les principales étapes d’une refonte de site web

Les étapes d’une refonte de site internet sont quasiment les mêmes que pour une création de site internet.

Une fois le projet de refonte défini et les contenus du site validés, les étapes de la refonte sont :

  • 1. le maquettage : création d’un prototypage et de maquettes sur Adobe XD, Figma ou Photoshop,
  • 2. l’intégration HTML / CSS / JS : transformation des maquettes en page web,
  • 3. le développement : mise en place d’un CMS ou d’un Framework, création ou personnalisation de la console d’administration, développement des fonctionnalités du site,
  • 4. l’intégration de contenu : intégration et mise en page du contenu texte, intégration des images et relecture des contenus,
  • 5. le référencement : identification des bons mots clés, optimisation des balises titres, des contenus, du maillage interne, des redirections,
  • 6. le recettage (ou la recette) : validation de l’ensemble du développement et test de toutes les fonctionnalités avant la mise en ligne.

Toutes ces étapes sont orchestrées par un chef de projet web pour l’obtention d’un résultat optimal.Exemple de simulation de navigation sur une maquette Photoshop

👉 Les expressions relookage, relooking et restylage sont aussi utilisées pour désigner une refonte de site web.

Comment réussir la refonte d’un site internet ?

Avant de procéder à la refonte d’un site web, il est indispensable de mener une réflexion en amont sur les attentes de cette refonte et d’élaborer un cahier des charges pour ensuite le transmettre à l’agence web.

Vous trouverez ci-dessous quelques étapes et conseils à respecter pour réussir la refonte de votre site web :

  1. définissez vos besoins et vos attentes, l’arborescence souhaitée ainsi que votre budget,
  2. faîtes auditer votre site actuel afin d’en identifier les points forts et les points faibles,
  3. rédigez les contenus textes optimisés SEO et sélectionnez vos visuels (images, photos),
  4. déterminez les lignes directrices du Webdesign devant respecter votre charte graphique,
  5. compilez toutes ces informations dans un cahier des charges pour ensuite le transmettre à une agence web.
  6. choisissez votre agence web et déterminez un planning de production,
  7. prévoyez une maintenance afin d’assurer le bon fonctionnement de votre site internet. Cette prestation est généralement proposée par les agences web.

Pourquoi effectuer une refonte de site web ?

La refonte d’un site internet est souvent motivée par les raisons suivantes :

  • un site internet daté et obsolète ne correspondant plus aux exigences actuelles du web,
  • une nouvelle stratégie webmarketing (optimisation du site pour les moteurs de recherche, création d’une page d’atterrissage…),
  • un Webdesign non responsive, 
  • l’ajout de fonctionnalités importantes tel qu’un e-commerce,
  • le souhait d’afficher sa sensibilité pour l’environnement avec un site web éco-responsable,
  • un changement d’identité visuelle et de charte graphique.

Les principaux objectifs d’une refonte de site web sont généralement :

  • la création d’un site web responsive design (compatible avec les écrans de toutes tailles et avec tous les navigateurs),
  • un Webdesign plus moderne et plus efficace,
  • une navigation plus simple et plus intuitive,
  • le développement de l’audience du site (développement SEO Friendly),
  • l’amélioration du taux de conversion et l’augmentation de demandes de contacts qualifiés,
  • l’actualisation du contenu texte et des visuels devenus obsolètes.

Quelques exemples de refontes de sites web

Site web de Fête Sensation avant la refonteLe site internet de Fête Sensation après la refonteMockup du site internet de neeva group avant la refonteMockup du site internet de neeva group après la refonte

Pour une refonte de site web SEO Friendly

Si l’acquisition de trafic organique fait parti de vos objectifs dans la cadre de la refonte de votre site web, votre site devra être SEO Friendly.

Les optimisations suivantes devront être intégrées à votre cahier des charges :

  • un Webdesign responsive (auto-adaptatif) pour un affichage optimal sur Smartphone,
  • la mise en place du tracker Google Analytics,
  • l’ajout de votre site à votre compte Google Search Console,
  • l’optimisation du balisage des titres HN de chaque page web (balises H1, H2, …),
  • la rédaction manuelle des balises title et de toutes les autres balises,
  • la création et la mise en place du fichier robots.txt,
  • l’optimisation du temps de chargement, la gestion de la mise en cache (WP ROCKET pour WordPress par exemple),
  • l’optimisation des Url de chaque page,
  • la refonte du sitemap.xml et sa transmission à Google bot et aux autres robots,
  • l’utilisation des micro-données pour faire ressortir vos coordonnées (éventuellement des prix) dans les résultats de recherche de Google,
  • la mise en place d’un certificat SSL,
  • les tests Mobile Friendly et PageSpeed Tools de Google,
  • l’utilisation du format AMP pour certaines pages de votre site internet,
  • la conformité à l’index mobile first de Google,
  • la création des redirections 301 pour rediriger toutes les urls indexées sur Google.

Les respects de ces différentes optimisations vous permettrons de bénéficier d’une base technique saine et conforme aux exigences de Google. C’est un préalable pour valoriser vos contenus et obtenir un bon référencement naturel.

Comment référencer son site internet sur Google ?

Pour réussir une refonte de site web, nous vous conseillons avant tout :

  • de prendre le temps de bien définir vos objectifs,
  • et de passer par la rédaction d’un cahier des charges.

À réception de vos devis, vous n’aurez plus qu’à sélectionner le meilleur partenaire pour vous accompagner dans votre projet.

Si vous souhaitez être accompagné par notre agence, contactez-nous !

×